Martin Barré / 89-90-82 x 88

Je ne peins pas pour livrer des états d’âme… j’utilise une règle (une règle du jeu); je la transgresse quand la peinture l’impose.”
Martin Barré

L’agence Pargade Architectes défend un urbanisme et une architecture d’auteur au travers d’une vision durable, humaniste et juste de l’acte de bâtir. Son ambition est d’anticiper les futurs modes de vie et de travail, notamment avec la prise en compte de la révolution numérique, et ainsi d’anticiper de nouveaux projets de société. Elle propose un art de vivre, des lieux de bien être. Elle recherche une poétique des lieux.

L’agence Pargade Architectes, avec maintenant Caroline Rigaldiès architecte associée, s’appuie sur une équipe pérenne et expérimentée. Structurée en différents pôles d’activités, composée d’architectes et d’ingénieurs, elle est acquise au travail collaboratif grâce à l’outil BIM intégré.

Ses nombreuses réalisations marquantes font sa renommée. Son expérience éprouvée depuis plus de 25 ans, lui confère une des meilleures expertises françaises dans le domaine hospitalier. L’Hôpital des Armées Bégin à Saint Mandé, le Pôle Santé Sarthe et Loir au Bailleul, l’hôpital privé de Villeneuve d‘Ascq, l’hôpital de Mantes-la-Jolie, l’hôpital Saint Joseph à Paris et son schéma directeur, l’extension de l’hôpital Saint Joseph à Marseille, constituent tous des ouvrages qui ont marqué l’évolution des concepts hospitaliers.

Dans le domaine de l’enseignement et de la recherche, le Pôle Scientifique et Technique Paris-Est au cœur du cluster « ville durable » de Marne-la-Vallée et l’Institut Photovoltaïque d’Ile-de-France sur le plateau de Saclay sont exemplaires dans leur intégration au projet du « Grand Paris ».
D'autres projets emblématiques tels que l’ambassade de France à Varsovie, un des « fondamentaux » exposé à la Cité du Patrimoine, ou le Centre de Biologie de l’Hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, les laboratoires du CNRS de Toulouse ou encore les logements de Paris Seine Rive Gauche définissent l’image de rigueur et d’innovation de l’agence d’architecture.

Enfin notre équipe, lauréate du concours, réalise en association avec Art & Build la construction du nouveau Centre Hospitalier Universitaire de Nantes, opération immobilière de santé unique en France.

Jean-Philippe Pargade

Fondateur

Architecte DPLG

Urbaniste ENPC

Jean-Philippe Pargade est architecte diplômé de l’école d’architecture UP6 à Paris (1972) et urbaniste diplômé de l’école nationale des ponts et chaussées (1973).

Il est également membre de l’académie d’architecture et a été successivement architecte-conseil de l’État de la Vienne, du Loiret, de l’Aube et des Pyrénées Atlantiques.

Il fonde son agence à Paris en 1980 et obtient le Prix du palmarès de l’Habitat pour son projet de l’Ilot des Patriarches à Paris. Il exerce ensuite sa créativité dans la construction de grands équipements publics : centres de recherche, pôles d’enseignement, hôpitaux, logements, tertiaire.

Il reçoit le Prix Départemental d’Ile et Vilaine pour la Bibliothèque Centrale de Prêt à Rennes puis la médaille d’or de l’Académie Internationale d’Architecture pour le Centre Hospitalier de Mantes-la-Jolie.

Il publie en 2005 l’ouvrage « Mutations, l’Ambassade de France à Varsovie » puis « Multicolore » aux Éditions Ante Prima et en 2010 « Architectures subjectives » aux Éditions Archibooks.

Caroline Rigaldiès

Architecte DPLG

Collabore depuis 1992 à l’agence

Caroline Rigaldiès est architecte diplômée de l’école d’architecture Paris Belleville (1991). Sa collaboration chez Santiago Calatrava, Edmond Lay et Antoine Grumbach complètent sa formation.

Primée au concours PAN Université, elle intègre l’Agence Pargade en 1992. Pleinement en accord avec sa philosophie, elle y découvre le plaisir de transformer contraintes et difficultés en créativité pour offrir une vision personnelle, sensible et humaine de l’architecture.

Elle devient associée en 2003 et contribue avec passion à l’ensemble des projets, concours et réalisations apportant son expertise sur les grands programmes complexes hospitaliers et technologiques mais aussi urbains (enseignement ou logements).

Administration

Isabelle Rapp

Assistante financière

Malika Benzemra

Secrétaire technique

Directeur

Jean-Pierre Lamache

Ingénieur ETP
Architecte DPLG

Concept Designer Senior

Frédéric Gams

Architecte DPLG
Responsable grands projets labos, universités
25 ans d’expérience

Birgit Eistert

Architecte Dipl.-Ing. Architektur
Responsable enseignement
23 ans d’expérience

Patrick Françoise

Architecte DPLG
Responsable hospitalier
28 ans d’expérience

Christophe Aubergeon

Architecte DPLG
Responsable hospitalier
27 ans d’expérience

Isabelle Redon

Architecte DPLG
26 ans d’expérience

Emmanuèle Fiquet

Architecte DPLG
Responsable hospitalier, logements, bureaux
21 ans d’expérience

Concept Designer

Taiyang Bae

Architecte DE

Francesca Derba

Architecte inscrit à l’Ordre des Architectes de Gênes (Italie)
Responsable hospitalier
10 ans d’expérience

Joon-Ho Lee

Architecte DPLG
11 ans d’expérience

Maria Reyes Gallego Pasadas

Architecte DPLG
6 ans d’expérience

Samuel Rimbault

Architecte DE

Designer Revit

Équipe variable en fonction de la
charge. En moyenne, une dizaine
d'architectes spécialisés

Consciente de la nécessité d’adapter son rôle de concepteur à l’évolution du travail de représentation graphique et de profiter de la performance des nouveaux outils informatiques l’agence Pargade s’est aujourd’hui dotée du logiciel Revit.

Revit est un outil très performant qui permet de réaliser un modèle informatique commun BIM (Building Information Model) autrement appelé maquette numérique 3D. Cette dernière, réalisée simultanément par l’ensemble des concepteurs, architectes et ingénieurs, réunit dans un même fichier tous les éléments constituant le bâtiment : structure, enveloppe, aménagement intérieur et architecture des réseaux de fluides.

Elle constitue ainsi une représentation 3D exacte du bâtiment tel qu’il sera construit puis, grâce à sa mise à jour tout au long du chantier tel qu’il est livré au Maître d’ouvrage.

Grâce à la rigueur et à la méthode qu’il exige, le BIM offre la possibilité aux concepteurs d’être précis, rapides et efficaces et permet ainsi :

  • de garantir la complète cohérence des pièces graphiques puisque toute modification est contrôlée simultanément en plan, en coupe et en élévation, y compris en perspective.
  • d’offrir une visualisation simple de l’ouvrage exploitable à des fins didactiques ou de communication
  • d’alimenter la base de données du projet (métrés, cahiers des charges, bordereaux) qui garantit la maîtrise des paramètres budgétaires et qui sera nécessaire à la bonne exploitation / maintenance ultérieure de l’ouvrage
  • de réaliser une pré-synthèse de haute qualité et donc de détecter les éventuels conflits
  • de fournir des informations homogènes et coordonnées
  • d’absorber rapidement les modifications apportées au projet en cours de réalisation et de mettre à jour la base de données correspondante.

SIMULTANÉITÉ DE LA CONCEPTION ET DE LA MODÉLISATION

Le travail itératif entre la structure, la topographie et les aspects fonctionnels est permanent. La conception évolue ainsi en tenant compte progressivement des contraintes structurelles, techniques et volumétriques.

La maquette numérique permet pour cela d’intégrer dès les premières phases de conception, les éléments techniques avec un maximum de précision. La volumétrie est alors maîtrisée des toitures jusqu’aux fondations et facilement visualisable grâce à la 3D.

VÉRIFICATION EFFICACE ET IMMÉDIATE DE LA COHÉRENCE DU PROJET

Le BIM permet de vérifier aisément la cohérence volumétrique du projet. Le meilleur moyen de vérification consiste à créer de nombreuses coupes informelles (coupes de construction) à travers les bâtiments. Certains points délicats, comme les trémies et les cages d’escaliers sont vérifiés à tout moment : les incidences structurelles et volumétriques des hauteurs libres à respecter, la présence d’émergences, les cuvettes d’ascenseurs sont examinées en temps réel. En outre, un système d’alerte, les « avertissements », fait apparaître dans le dessin les incohérences de la maquette numérique (cloisons butant sur d’autres éléments, « pièces » non fermées, objets en doublons, superpositions incorrectes d’éléments structurels…). Pour résoudre systématiquement les conflits apparus sous forme « d’avertissements », le BIM coordinateur (responsable de la maquette numérique) réalise un travail quotidien de révision et transmet à chaque intervenant les modifications à apporter.

UN OUTIL DE QUANTIFICATION ET DE CONTRÔLE

Revit permet en outre de nommer et quantifier les composants du dessin. Les tableaux de nomenclatures constituent une base de données; l’outil BIM-Link relie la maquette numérique et ses nomenclatures à des tableaux Excel externes. Ces outils sont très puissants pour extraire toutes les informations pertinentes du projet et les exploiter ensuite de manière indépendante. BIM-Link permet de réinjecter les données modifiées dans le projet et d’actualiser ainsi les nomenclatures.

Les tableaux de surfaces, mais aussi la désignation et quantification d’objets (éléments de menuiserie, d’huisserie, de cloisonnement, de plomberie etc.) sont disponibles instantanément.

Le BIM est donc à la fois un outil supplémentaire de maitrise de l’acte de bâtir dans toutes ses composantes : architecturales, techniques, quantitatives, réglementaires et financières mais aussi un outil de communication pour l’ensemble des acteurs du projet : Maître d’ouvrage, utilisateurs, entreprises…