Enseignement / recherche / Laboratoires

Institut de pharmacologie et de biologie structurale, Toulouse

Toulouse

1994-1999

L’institut s’étire "comme un trait à fleur de terre" sur un site de prairies vallonnées. L’architecte joue, en composant avec le dénivelé du terrain, la rigueur industrielle d’un grand plateau – espace collectif des laboratoires irrigué par une galerie technique – et l’urbanité des bureaux de recherche, individuels et privatifs, arrimés à un rail central de 150m, comme des petites maisons-cellules rayonnantes largement ouvertes sur un paysage préservé où règnent des arbres centenaires.

L’ensemble est dominé par une "tour de contrôle" administrative et par la bibliothèque.