Santé

Nouveau centre de recherche publique du cancéropôle, INSERM, Toulouse

Toulouse

2009

Dans un écrin de verdure au coeur d’une composition urbaine, le projet dont le plan cruciforme s’ajuste à l’épine dorsale de l’existant assure une autonomie fonctionnelle aux chercheurs et une haute qualité technique et d’usage.

Les façades – en panneaux d’aluminium et de verre au rythme resserré – proposent une alternance de serres loggias domestiques et poétiques, différenciées des laboratoires techniques aseptisés. L’effet plastique de profondeur et de contraste retardé accentue la perception des volumes dans un jeu de ressemblance et d’opposition, procurant richesse harmonique et visuelle.